Résultats par page : Tri par :
1307 résultats

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0292).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 21 juin 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0293).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 28 juin 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0294).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 5 juillet 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0295).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 12 juillet 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0296).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 19 juillet 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0297).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 26 juillet 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0298).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 2 août 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0299).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 9 août 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0300).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 16 août 1934

Pour-Vous : L'intran : l'hebdomadaire du cinéma. (N0301).

PériodicitéHebdomadaire

Soutenu par un groupe de presse puissant - celui du grand quotidien du soir L'Intransigeant - Pour vous peut se permettre une certaine indépendance : sans publicité, c'est le plus luxueux des journaux populaires de l'époque, avec une iconographie exceptionnelle. Films racontés, confidences de stars, concours : on retrouve les rubriques traditionnelles du magazine pour grand public, mais le niveau est bien meilleur. La sélection des films racontés est excellente, et le courrier des lecteurs donne l'occasion à ceux-ci de donner leur appréciation sur les films ("La parole est aux spectateurs"). La critique est également présente (textes de Jean-George Auriol, Roger Régent, Nino Frank), ainsi que des informations sur les activités professionnelles en France et à l'étranger, des dossiers techniques, thématiques, des enquêtes. Pour vous ouvre également ses colonnes à des personnalités extérieures au cinéma : Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Jean Giraudoux, Henry de Montherlant.

Datejeudi 23 août 1934